Mon chiot n'aime pas rester seul !

Votre chiot vous demande déjà beaucoup d'attention. Vous passez du temps pour sa compagnie, son éducation, et ses temps de jeu, mais vous devez aussi lui apprendre à s’occuper et à prendre patience quand il est laissé seul à la maison. Sinon, votre absence peut devenir très angoissante.

 

 

Les chiots et les chiens peuvent développer des problèmes de type mastication excessive, creusage  et aboiement si on leur laisse trop de liberté  pendant leurs premières semaines de vie à la maison.

 

En ayant un accès illimité dans la maison et donc une proximité continue à leur propriétaire, les chiots et les chiens nouvellement adoptés peuvent devenir très vite dépendants. Les chiens dépendant de l’humain deviennent souvent anxieux lorsqu'ils sont laissés seuls à la maison.  Ils essaient de combler  l'ennui et résiste au stress de l'isolement en s'occupant avec des activités canines comme mâcher, creuser, aboyer. Et cela devient vite rapidement un gros problème de comportement !  Les chiens,  de plus en plus stressés, peuvent aller jusqu’à déambuler sans cesse et être sujet à de  vrais moment de panique ! Leur mal-être est terrible ! Il faut vraiment prendre cet état au sérieux. 

 

 

 

DÉTERMINER LUI SA PLACE

 

Les chiens sont des animaux «nidicoles». Ils naissent dans un nid (terrier à l’état sauvage) et même chez nous, ils apprécient de disposer d’un endroit paisible où ils peuvent faire une sieste ou mâchouiller leur os sans risque d’être dérangé. 

 

La caisse de transport ou le parc à chiot recrée à merveille un terrier artificiel. C’est donc un outil formidable ! En dehors de ses utilisations évidentes pour le transport des chiens en voiture ou en avion, une caisse peut être utilisée pour un confinement à court terme lorsque vous ne pouvez pas surveiller votre chiot. Vous éviterez ainsi qu’il fasse ses besoins dans la maison, qu’il déchiquette vos journaux, mastique votre télécommande ou fasse bien d’autres bêtises. La caisse  est idéale pour enseigner à votre chiot les bonnes habitudes : rester calme couché à la maison, faire ses besoins dehors, mâchouiller uniquement ses jouets, ne pas s’exciter et japper pour rien. Dès le début, lorsque vous êtes à la maison, confiner régulièrement votre chiot pour «des petits moments de tranquillité» dans sa caisse  jusqu’à ce qu’il y reste  en totale confiance. Dès le départ, donnez toujours quelque chose à  mâchouiller dans la caisse (l’idéal c’est un kong fourré et congelé).

 

 

APPRENEZ A VOTRE CHIOT A ADORER SA CAISSE

 

Une caisse pour chien n'est vraiment pas différente d'un parc à bébé ou d'une salle de jeu pour un enfant. La première chose à enseigner à votre chiot, c’est de bien profiter du temps passé dans son repaire !  

 

Remplissez un kong avec un des repas de votre chiot (voir notre fiche « Mon chien détruit tout dans la maison»), attachez le l'intérieur de la caisse, et laissez la porte ouverte afin que le chiot puisse aller et venir comme bon lui semble. Félicitez votre chiot quand il mâchouille son kong et surveillez-le quand il quitte sa caisse. A partir du moment où votre chiot s’installe durablement pour profiter de son kong, vous pouvez fermer la porte de caisse. Pour les repas suivant de votre chiot, mettre les kongs fourrés à l'intérieur de la caisse et fermer la porte quand votre chiot rentre dans la caisse. Votre chiot ne tardera pas à associer sa caisse comme son endroit d’alimentation.

 

A partir de maintenant, donnez toujours à votre chiot un kong farci quand vous le mettez dans sa caisse. Votre chiot apprendra bientôt que l'isolement est un moment agréable de courte durée.

 

 

APPRENEZ A VOTRE CHIOT A APPRENDRE DE LUI-MÊME

 

Lorsque vous êtes à la maison, confinez toujours votre chiot  avec une variété de jouets à mâchouiller garnis croquettes et de friandises. Confiner un chien à une caisse avec un kong attrayant est comme demander à un enfant de rester dans sa chambre avec un jeu vidéo ! C'est ce qu'on appelle l'auto-façonnage (ou shaping).

 

Tout ce que vous avez à faire est de configurer la situation, et votre chien va s’éduquer automatiquement. Chaque gâterie extirpée du jouet renforce progressivement les  jouets à être mâchouiller en restant couché calmement.

 

Votre chien va bientôt être accro à son kong, laissant très peu de temps pour le masticage inapproprié ou les aboiements intempestifs. Et si votre chiot est préoccupé à mâcher son jouet, il sera moins stressé.

 

 

SEUL ET PROPRE

 

Une caisse pour chiens peut être utilisée pour apprendre à votre chiot à faire ses besoins sur demande, et surtout au bon endroit.

 

Le confinement régulier et à court terme (une heure ou moins) entraîne votre chiot à se retenir. Cela signifie qu'il voudra à coup sûr faire ses besoins dès que vous l’aurez relâché.

Chaque heure, emmenez le directement dehors à l’endroit où vous souhaitez qu’il fasse son pipi  et récompensez le avec de délicieuses friandises immédiatement après.

 

Attention, ne jamais enfermer votre chiot dans sa caisse pendant plus d'une heure, ou quand vous êtes loin de la maison.  Sinon, le pauvre chiot pourrait être obligé de salir sa chambre !

Jusqu’à ce que votre chiot soit totalement propre, pendant vos absence, vous devez laisser votre chiot dans un espace un plus grand (parc à chiot par exemple) qui comprendra un coin prévu pour ses besoins.

 

 

UN CHIEN LAISSE SEUL DOIT AVOIR DE L’OCCUPATION

 

Habitué les chiots au confinement de courte durée est la solution la plus simple pour leur apprendre à s’occuper sagement quand ils doivent restés seuls à la maison. Cet entrainement doit être votre première préoccupation à l’arrivée d’un nouveau chiot à la maison. 

 

Les chiens qui restent seuls, doivent forcement trouver une occupation agréable pour combler cette attente. La mastication contrôlée est vraiment la solution la plus facile  à mettre en place. Préparez donc votre chiot à vos absences lorsque vous êtes présent.  Pendant les premières semaines qui suivent son arrivée à la maison, instaurez régulièrement cette routine d’isolement de courte période avec ses kongs fourrés.

 

Et rappelez-vous, une fois que votre chiot est confiant, indépendant et bien accro à ses masticages de kongs, il pourra alors  profiter librement de l’ensemble de votre habitation.

 

PRENDRE UN DEUXIÈME  CHIEN ?

Les personnes qui ont u  chien qui supporte difficilement leurs absences se posent la question de prendre ou pas u  deuxième chien. est ce que la compagnie d'un chien peut être la solution à leur problème . J'ai développé ce sujet dans un autre article que je vous suggère de prendre connaissance : prendre un  deuxième chien : pour ou contre?

 

Si vous souhaitez plus d'informations ou de l'aide pour réaliser ces apprentissages, n'hésitez pas à contactez votre éducateur canin (déplacements en Isère et Savoie),  par email animheureux@gmail.com ou par téléphone au 06.82.25.45.70.

Écrire commentaire

Commentaires: 0